Les deux vitesses de la pensée

Une majorité de Français sont mécontents – mécontents du gouvernement, mécontents des élus, mécontents du système, mécontents de tout, de rien et d’eux-mêmes et donc déçus de l’Europe aussi, ce machin auquel plus personne ne comprend rien, et ils le font savoir individuellement, au grand dam des appareils et des partis, ajoutant simplement leur voix, parfois d’un simple clic à d’autres voix de plus en plus nombreuses, dans un élan d’œcuménisme politique plutôt jubilatoire et plutôt réussi comme le prouve le succès de la récente pétition en ligne initiée par Caroline De Haas contre la Loi Travail.

Pétition qui nous offre, partant du constat que tous les signataires n’étaient pas d’accord avec la critique de la Loi Kohmri proposée par Caroline de Haas, mais que tous s’entendaient pour dire au gouvernement sur le mode flash mob que quelque chose dans cette réforme n’allait pas, un exemple concret d’un des deux modes de pensée à l’oeuvre sur les réseaux sociaux.

Les économistes ne me pardonneront sans doute pas de réduire aux besoins de ma démonstration la thèse de deux modes de pensée de Daniel Kahneman – un mode rapide, instinctif et émotionnel et un mode plus lent, plus réfléchi et plus logique – le mode du Like, de l’émoticône, du commentaire et du partage instantanés, que l’on trouve par exemple sur Facebook ou sur Twitter, et un mode plus lent qui toujours accompagne l’assimilation indispensable de la grammaire à mesure qu’émergent les codes de toute nouvelle technologie.

Face au numérique on évoque avec crainte et effroi les dangers auxquels nous nous exposons en utilisant Internet; on parle volontiers de lavage de cerveau, voire, plus insidieusement, de manipulation, de re-programmation des connexions synaptiques, comme si la découverte du feu n’avait pas en son temps provoqué quelques modifications dans la façon dont notre cerveau percevait le monde et comme si Facebook, Twitter, Google, Amazon, Apple et autres étaient à l’origine des techniques de manipulation des biais cognitifs qui ont fait la renommée et la fortune des agences de Madison Avenue.

Toute technologie marque une avancée dans nos connaissances, une avancée du savoir que nous appelons communément la science, qui ne recouvre en fait que notre curiosité croissante face à la complexité d’un monde dominé par le principe d’incertitude, monde de brutes auquel un humaniste comme Jean Zin n’oppose plus depuis longtemps que notre émerveillement face à l’improbable miracle d’exister:

« Nous n’avons pas le choix, nous sommes libres et nous avons les yeux ouverts. C’est ce monde imparfait et fragile qui est dans nos mains et auquel nous devons redonner sens, manifester notre liberté vivante en le sauvant de sa destruction, le rendre plus durable pour continuer l’aventure humaine. Nous devrons faire des miracles à hauteur des catastrophes annoncées. Question d’humanité, question d’honneur, de coeur et de raison. » – Jean Zin, l’improbable miracle d’exister.

Quant à l’Europe il nous faut la hacker, la reconstruire au lieu de la détruire, reprendre à notre compte le mot de Saint-Just, en 1794, face à la Convention: « le Bonheur est une idée nouvelle en Europe »; et ça, Julia Reda, unique représentante du Parti Pirate au Parlement Européen l’a déjà amorcé avec le projet lobbyCal – « Je peux vous assurer que je vais prêter plus qu’une oreille à la société civile. Croyez-moi sur données (pas sur parole) », et tant pis, si en France, la transition numérique et écologique sont déjà récupérées par la main invisible d’une providence et tenues en équilibre à la pointe de la corne d’un Taureau furioso à Wall Street; si le Bonheur est dans le Pré, nous, on va occuper le pré.

.Notes et références citées

La pétition en ligne initiée par Caroline De Haas contre le projet de réforme du Code du Travail – Loi Travail: non, merci !

Les deux vitesses de la penséeThinking, Fast and Slow ) est un livre publié en 2011 par le prix Nobel d’économie Daniel Kahneman. La thèse centrale du livre est la dichotomie entre deux modes de pensée: le système 1 rapide, instinctif et émotionnel et le système 2 plus lent, plus réfléchi et plus logique. Le livre définit les biais cognitifs associés à chacun de ces modes de pensée, en commençant par les propres recherches de Daniel Kahneman sur l’aversion à la perte. Du cadrage des choix en passant par la substitution, le livre met à profit plusieurs décennies de recherche universitaire pour montrer une trop grande confiance dans le jugement humain. ( AlphaGo est d’accord avec cette conclusion ).

Le blog de Jean Zin 2000 2016 – écologie politique, ère de l’information et développement humain – une mine d’or pour toute étude sérieuse du mouvement écologique en France – un électron libre qui mérite un petit don, surtout si vous découvrez son travail en commençant par sa biographie qui recense la chronologie de ses publications au cours de ces seize dernières années. Si le revenu universel est enfin institué en France c’est en grande partie au combat de ce gars là – que ses « amis Verts » tiennent éloigné des plateaux de télévision où il ne manquerait pas de leur faire un peu trop d’ombre – que vous le devrez.

Julia Reda et le projet LobbyCal – l’unique représentante au parlement européen du Parti Pirate raconte sur son blog comment elle a hacké le plus simplement du monde Outlook pour créer lobbyCal, un outil open source destiné à instaurer un nouveau standard pour la transparence du lobbying. Un député à suivre passionnément…

Le blog Binaire – un blog de la Société Informatique de France publié sur le Monde – pour éviter le burnout en essayant de répondre aux questions essentielles concernant la science au coeur du numérique: qu’est-ce que l’informatique ? que sont ses progrès ? ses dangers ? ses questionnements ? ses impacts ? ses enjeux ? ses métiers et son enseignement ? un excellent point de départ pour commencer à penser le numérique par le bon bout loin des fantasmes des médias. A partir de là laissez-vous guider, ce blog ouvre toutes les portes dans toutes les dimensions. Un must.

 

La Désirade, posted on 14 mars 2016 by frabarth

https://desiradien.wordpress.com/2016/03/14/les-deux-vitesses-de-la-pensee/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s