L’art de la révolte

On a beaucoup écrit sur l’engagement politique. L’Art de la révolte a ceci d’original qu’il prend le contre-pied d’à peu près tout ce qui s’est dit. Du mouvement des Indignés, d’Occupy Wall Street, etc., G. de Lagasnerie pense qu’ils n’ont rien apporté de nouveau. Par contre, les figures d’Edward Snowden, de Julian Assange, de Bradley Manning et, plus largement, des Anonymous, elles, ouvrent, selon lui, des perspectives nouvelles.

Ces lanceurs d’alertes ont voulu dénoncer un problème, corriger une injustice – dans leur cas, la surveillance de masse instaurée peu à peu dans les démocraties au nom de la menace terroriste. Mais en en restant là, on manque l’aspect politique inédit de leur action. Pour G. de Lagasnerie, les pratiques de ces acteurs du Net interrogent profondément notre identité de citoyen et mettent au jour l’impensé sur lequel repose notre conception de l’activité politique : il touche à des choses aussi fondamentales que la citoyenneté, la loi, le contrat qui nous lie aux autres.

L’engagement collectif classique partage les cadres et les structures des institutions qu’il remet en cause. En revanche, les actes de Snowden, d’Assange et des Anonymous relèvent de la révolte pure dans la mesure où ils bousculent des notions fondamentales : par l’anonymat, ils dissocient l’action politique de l’espace public ; et, partant, le pathos associé à l’engagement. Mais surtout, ils optent pour une nouvelle posture : le sujet politique se dénationalise, rejette l’appartenance nationale comme une contrainte imposée par la naissance. En célébrant les figures d’Assange, de Snowden et de Manning, G. de Lagasnerie compose un éloge du libre choix individuel, et voit en Internet de formidables potentialités de « désassujettissement ».

Clemence Nasr, Sciences Humaines, L’enfant et le langage, août 2015.

Geoffroy de Lagasnerie, L’art de la révolte . Snowden, Assange, Manning, Fayard, 2015.

Georges Vignaux

Publicités
Ce contenu a été publié dans Uncategorized par georgesvignaux. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos georgesvignaux

Directeur de recherche honoraire au Centre national de la recherche scientifique, Paris. Docteur d'Etat en linguistique et sciences cognitives (Paris7) Directeur de programmes en langage et cognition et nouvelles technologies de communication Chevalier dans l'Ordre national du Mérite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s