Du mythe au mythe rationnel : 16. l’apocalypse au cinéma

 

Cinéma et télévision nous livrent régulièrement des scénarios de catastrophes planétaires: changements climatiques, catastrophes technologiques, guerre nucléaire, conflits armés et embrasement de continents, sans oublier la menace d’astéroïdes et de météores. Toutes ces catastrophes annoncées remettent en cause la survie de l’humanité. Un mythe commun tend à attribuer la fin du monde aux innombrables fautes accumulées par l’humanité au cours du 20e siècle. Il confronte le discours ordinaire aux visions d’historiens et d’anthropologues, d’astrophysiciens et de psychologues, de philosophes et de théologiens…[1]

On peut dresser un inventaire des signes et des scénarios de l’apocalypse dans le cinéma de science-fiction et le film-catastrophe. On constate que cette production cinématographique s’appuie sur une mythologie contemporaine de l’apocalypse, qui puise ses références autant dans le christianisme que dans les réalités auxquelles l’humanité se trouve confrontée. Apparaît ainsi de façon récurrente la chute de l’homme se prenant pour Dieu, perdant la maîtrise de la science. Par là, s’affirment les craintes d’aliénation liées au machinisme et aux nouvelles technologies. Menaces écologiques, nucléaires, cosmiques ou encore la guerre sont fréquemment abordées dans ces films. L’apocalypse y apparaît tantôt comme la destruction totale de l’humanité, à l’image d’une dernière mise en garde, tantôt comme une perspective de renouveau, apportant l’espoir d’un futur radieux. De nouveaux Adam et Eve descendent alors de leur vaisseau pour découvrir le monde régénéré qui s’offre à eux.

Citons le film d’Abel Gance « J’accuse », réalisée peu avant que l’Europe ne sombre à nouveau dans la guerre (1938), l’inquiétant film de science-fiction « Le jour où la terre s’arrêta » de Robert Wise (1951), ou encore « Apocalypse Now ».

http://www.micr.ch/f/exhib/explore_archives_apo03_f.html

Georges Vignaux

Publicités
Ce contenu a été publié dans Uncategorized par georgesvignaux. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos georgesvignaux

Directeur de recherche honoraire au Centre national de la recherche scientifique, Paris. Docteur d'Etat en linguistique et sciences cognitives (Paris7) Directeur de programmes en langage et cognition et nouvelles technologies de communication Chevalier dans l'Ordre national du Mérite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s